Des Stéphanois imaginent un drone danseur

stephanois.JPG
stephanois1.JPG

"Une intéraction enrichissante et fertile" Le but ultime des participants sur le projet du drone : "dans l'idéal, nous aimerions qu'il soit doté d'une intelligence artificielle, en effectuant un vrai duo avec une danseuse, en lui répondant". En 4 jours, cette idée n'est pas vraiment réalisable : "nous allons essayer de lui faire répondre aux gestes d'une danseuse, mais avec notre aide". Pour Eric Vernay, le principal intérêt de ces sessions, qui ont lieu deux fois par an au Mixeur, c'est le travail collectif : "il y a ici des designers, danseurs, un public mixte qui offre une interaction très enrichissante et fertile". Ce grand labo a fait travailler ensemble des chorégraphes, des codeurs, chercheurs, plasticiens... D'autres projets originaux ont été explorés : des chaussons de danse instrumentés, des harmonies sonores pilotées par le mouvement. S. B.

Photos Antonin Masset

http://www.zoomdici.fr/