Cappelle-la-Grande : les drones d’HeliCofice à la conquête des cieux du Dunkerquois

December 13, 2014

Parcs éoliens, champs de panneaux voltaïques, structures électriques, cheminées, etc. : créée cette année, la société HeliCofice est spécialisée dans les expertises aériennes d’infrastructures à l’aide de drones. Ses secteurs d’intervention : l’industrie, les collectivités et les particuliers.

Ces drones-là n’ont rien à voir, ou presque, avec ceux que les particuliers peuvent utiliser chez eux.

 

Conçus et assemblés par Novadem, une société d’Aix-en-Provence, les drones de la société HeliCofice, créée à Cappelle-la-Grande l’été dernier, ont une envergure d’un mètre, sont bien plus résistantes au vent et sont dotés d’équipements spéciaux. Et surtout, leur coût dépasse les 40 000 €…

 

Ancien magasinier, François Ayello, président d’HeliCofice, s’est associé à Pierre-Yves Pallier, directeur général de la société et par ailleurs gérant de Cofice (contrôle qualité, la réception d’ouvrages, etc.), à Grande-Synthe. Leur projet ? Réaliser des expertises, à l’aide de drones, d’infrastructures aériennes, d’où le recrutement d’un technicien pilote, Jean-Jacques Filatriau. « Utiliser un drone est quand même plus pratique et plus rapide que de monter un échafaudage pour aller détecter une avarie sur une cheminée qui culmine à plus de deux cents mètres ou sur un champ de 180 000 panneaux voltaïques, comme nous l’avons fait près de Narbonne », illustre François Ayello.

 

Convaincu que ce type d’expertises est un marché en devenir (ce ne sont pas les installations industrielles qui manquent dans le Dunkerquois…), le président d’HeliCofice a fait l’acquisition de deux drones équipés d’un appareil photo, d’une caméra vidéo et d’une caméra thermique/infrarouge.

Autant d’équipements capables de détecter une fuite de gaz ou une fissure, et plus globalement, toutes anomalies sur des installations haut perchées (cheminées, éoliennes, bâtiments industriels…). « Nous pouvons également, à la demande de particuliers ou de collectivités, réaliser des prises de vue ou des vidéos, reprend François Ayello. Récemment, par exemple, nous avons filmé le moulin de Pitgam pour le site Internet du village. En termes de communication et d’attractivité pour une collectivité, c’est plus sympa car le rendu est assez exceptionnel. »

 

SIÈGE

Pour l’instant basée au domicile de François Ayello, HeliCofice intégrera la ZAC de la Grande-Porte, à Cappelle-la-Grande, au premier trimestre 2015.

Ses domaines d’intervention : métallurgie, sidérurgie, pétrochimie, raffinerie, naval, agroalimentaire, BTP, particuliers, collectivités.

 

http://www.lavoixdunord.fr/

Please reload

The Speeder Prototype Is Coming Soon

November 22, 2019

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES