Biarritz : ils apprennent à piloter des drones

December 26, 2014

Un centre de formation et d’information au métier d’opérateur de drone vient de voir le jour à Izarbel. L’initiation au pilotage aura lieu au skate parc

 

 

Au palmarès des jouets déposés, jeudi, au pied du sapin figurent les drones. Les récipiendaires de ces engins volants sont déjà dans leur jardin en train de les envoyer en l'air sans vraiment se préoccuper de la législation en la matière. Il en existe pourtant une, dense et touffue, qui demande de mémoriser bien plus que son code de carte bancaire. C'est à l'attention de ces personnes qu'Emmanuel Jupiter et Valérie Bettega ont crééun centre de formation au télépilotage qui s'adresse aux amateurs comme aux professionnels.

 

Tous deux ont fondé il y a un an et demi la société 640 Production et travaillent, avec leurs drones, dans divers secteurs où la demande explose : inspection de lignes aériennes, d'éoliennes, surveillance de troupeaux…

 

« Les possibilités d'utilisation des drones sont immenses et le secteur en pleine expansion. Le hic, c'est que la réglementation est souvent oubliée. Nous avons voulu combler cette lacune », expliquent en substance les deux fondateurs. À leurs débuts, tout en expérimentant les cafouillages techniques de leurs premiers engins, ils se sont débattus dans la jungle administrative qui réglemente l'activité des pilotes professionnels de drone.

 

 

Théorie et pratique

 

Emmanuel Jupiter, ingénieur et concepteur de plusieurs machines, a dû les faire homologuer et obtenir les autorisations de voler. « Cela nous a demandé plusieurs mois avant de pouvoir utiliser professionnellement notre premier drone. Il faut fournir un dossier technique sur l'engin et le pilote doit disposer de compétences particulières. Il faut aussi se préoccuper des assurances et des demandes d'autorisation auprès des préfectures. Bref, nous avons beaucoup appris depuis notre lancement en 2013 et nous avons un savoir-faire dont bénéficient nos stagiaires. »

 

Ceux-ci sont le plus souvent candidats au métier de « télépilotes ». La start-up a élaboré un programme de formation en trois modules qui combinent théorie et pratique. Le centre de formation compte attirer en priorité les candidats à une carrière dans le pilotage de drone : « Il existe un potentiel énorme dans ce secteur émergent. Les constructeurs, comme Parrot ont vu leurs ventes doubler. Le chiffre d'affaires du secteur, selon la Fédération professionnelle du drone civil, devrait approcher les 290 millions d'euros en 2015 en France. La loi exige que les télépilotes aient suivi une formation et soient titulaires d'une Déclaration de niveau de compétence, le DNC, sorte de permis de conduire délivré par un opérateur qui atteste de leurs compétences pratiques. »

 

Aux côtés de cette formation professionnelle, 640 Production va lancer en janvier un service d'information sur l'utilisation des drones de loisirs ou professionnels. Ce centre de ressources proposera des ateliers qui permettront de compléter les informations disponibles sur Internet. « On peut apprendre beaucoup de choses par écrans interposés mais nous proposons un plus avec un face à face entre l'expert et le propriétaire de drone. »

 
Livraison de paquets?

 

Loisirs et audiovisuel sont pour l'instant les deux utilisations les plus rependues mais de nouvelles applications apparaissent chaque jour dans le domaine de l'agriculture, de la construction ou de la surveillance. « Cette ouverture sur des utilisations techniques va imposer de nouvelles approches de formation, c'est pourquoi nous proposons aussi des modules complémentaires, spécifiques à ces secteurs d'activité », précise Emmanuel Jupiter.

 

La livraison de paquets en est un et n'intéresse pas que le géant Amazon, 640 Production aurait été sollicité par un certain Monsieur Noël, livreur de cadeaux en traîneau qui pourrait bientôt délaisser l'attelage de rênes au profit d'un escadron de drones. L'information sera à vérifier le 24 décembre 2015.

 

La formation dispensée par 640 Production peut durer de 5 à 10 jours selon les compétences du stagiaire. Elle coûte de 1 700 à 2 900 euros et peut être financée dans le cadre de la formation professionnelle.

 

http://www.sudouest.fr/

Please reload

Nouvelle réglementation européenne des drones pour 2020

March 8, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES