marseille : le parc borély, vrai paradis pour tester ses jouets

Vélos, skateboards, drones, patins à roulettes, trottinettes... Autant de beaux cadeaux de Noël qui tirent le sourire des enfants mais qui, une fois déballés, deviennent vite une source de frustration. Car les quatre murs d'un appartement se prêtent difficilement au vol d'un hélicoptère radiocommandé. Sans parler de la pelouse du jardin, qui n'est pas franchement adaptée à la pratique du skateboard...

Tous les 25 décembre, le parc Borély se transforme alors en grand terrain de jeu... Hier, les familles étaient une nouvelle fois nombreuses à arpenter les allées du parc, poussées dehors par le soleil, le bleu du ciel, la douceur des températures... et par leurs enfants, qui trépignaient d'impatience à l'idée d'essayer leur nouveau jouet.

Une balade le jour de Noël au parc Borély permet de se faire une idée des jouets stars de cette année, ceux que les enfants ont trouvés sous le sapin. En levant les yeux au ciel, on comprenait alors l'engouement que rencontrent actuellement les drones, ces engins radioguidés, qui faisaient hier de la concurrence aux gabians.

"Un endroit magique, à deux pas de chez nous"

Près du lac, le drone de Lucas est au sol. Après avoir péniblement décollé, l'engin est inerte."Il y a un bug. Il doit y avoir un problème avec les fils électriques", diagnostique le garçon de 12 ans, forcément déçu. Ses parents, Michèle et Jean-Charles, devront rapporter le drone au magasin. Le parc Borély s'est mué en terrain de jeu pour certains, mais pour d'autres il était le lieu de tragiques déceptions. "Au moins ça nous permet de prendre l'air, se console Michèle. Ca fait du bien après les excès du repas de Noël !"

Irène, elle, est venue avec son petit-fils, Evan, 4 ans, qui découvre les nouvelles fonctionnalités de sa voiture téléguidée. Pour avoir de l'espace, choisir le parc Borély était une évidence pour la grand-mère. "C'est un endroit magique, à deux pas de chez nous." Certains n'ont pas hésité à prendre la voiture.

Myriam est venue de Luminy. Elle observe l'hélicoptère de son fils, Mathéo, faire une chute d'une dizaine de mètres. "On lui avait interdit d'en faire à la maison, à cause des murs, mais je ne suis pas sûr qu'en extérieur ce soit moins risqué pour l'engin" sourit la mère, qui traîne la patinette neuve de son fils, qu'il n'a pas encore eu le temps d'essayer.

Vers 15h30, le flux des visiteurs ne désemplissait pas, bien au contraire, la fréquentation du site augmentant au fur et à mesure que les familles sortaient de table. Aux abords du parc, il était même difficile de trouver une place pour se garer. Peu importe, les parents étaient prêts à cela pour voir la magie de Noël opérer sur le visage de leur enfant.

http://www.laprovence.com/

Recent Posts
Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

                   is NOW available in FRANCE, In ROMANIA, and in INDIA

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES