Nouvelle année, nouvelle réglementation !

January 3, 2016

Bonne année à tous !

 

Qui dit nouvelle année, dit nouvelle réglementation. Voyons voir ce qu'il en est !

 

La réglementation jusque fin 2015 concernant l'utilisation de drones de loisirs en France est maintenant clarifiée par deux nouveaux décrets depuis le 1 janvier 2016 publiés au Journal officiel le 24 Décembre 2015.

 

Dorénavant, il estétabli une distinction entre les usages de loisirs (compétition comprise) et les vols réalisés à des fins particulières, qu'il s'agisse d'expérimentations ou de prises de vue professionnelles.

 

 


Pour le premier cas, celui qui englobe l'aéromodélisme des particuliers, les textes (conception et utilisation) précisent les conditions dans lesquelles le vol est autorisé sans formalité particulière.

 

Globalement,tant que l'appareil est en pilotage à vue, les contraintes restent inchangées.

 

hors zones réglementées, l'espace aérien est libre jusqu'à une altitude de 150 mètres mais il est interdit d'évoluer « au-dessus de l'espace public en agglomération ». Un particulier n'a donc pas le droit de voler en ville, mais il peut le faire à la campagne. En théorie, il peut aussi le faire dans son jardin, mais doit impérativement conserver une « distance minimale de sécurité », non précisée, vis à vis des personnes et biens au sol.

« Le survol des agglomérations ou des rassemblements de personnes n'est possible que dans le cadre d'une autorisation préfectorale », précise ici la DGAC.

Le vol de nuit et le pilotage depuis un véhicule en mouvement sont en revanche interdits.

Le pilote est par ailleurs censé pouvoir détecter « visuellement et auditivement tout rapprochement d'aéronef ».

 

Les deux décrets précisent également dans quel contexte le vol d'un drone hors vue : 

(sorti du champ visuel direct du pilote, l'appareil est autonome ou piloté au moyen d'un retour vidéo, mais le pilote conserve la possibilité de reprendre le contrôle) est autorisé sans formalité préalable. La nouvelle loi stipule :

- Une distance maximale de 200 mètres,

- une altitude maximale de 50 mètres,

- ainsi qu'un drone ne dépassant pas 2 Kg.

Elle impose qu'une seconde personne ait l'appareil en vue directe, pour informer le pilote des dangers éventuels.

Concernant les photograpies par drone, la réglementation autorise les photos et vidéos réalisées depuis un drone en vol, dès lors que les images ne servent pas des desseins commerciaux. La pratique reste sans surprise assujettie aux règles en vigueur en matière de respect de la vie privée.

« Ces textes se révèlent moins contraignants que ce qui avait été à un moment envisagé, en particulier pour les hauteurs maximales de vol pour les aéromodèles », se réjouit la Fédération Française d'AéroModélisme.

 

Happy landing to all of you !!! ;-)

 

 

Please reload

Nouvelle réglementation européenne des drones pour 2020

March 8, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES