Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance

L'Argus de l'Assurance - Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance - Les Services de l'assurance

 

Le marché mondial des drones commerciaux est évalué à 127 Md$ à l’horizon 2020 dont 6,8 Md$ pour le seul secteur de l’assurance, selon une étude du cabinet de conseil PwC. L’évolution de la règlementation et de l’offre d’assurance seront déterminants dans le développement ou non de ce marché.

 

 

 

 

L'Argus de l'Assurance - Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance - Les Services de l'assurance

Surveillance de sites et maintenance d’infrastructures dans l’industrie, analyse des récoltes en agriculture, livraison de colis dans le domaine du transport… : l’usage de drones se développe dans différents secteurs d’activité. A l’horizon 2020, le cabinet de conseil PwC évalue le potentiel commercial de ces aéronefs sans pilote à 127 Md$ au niveau mondial.

 

Les deux marchés les plus concernés sont les infrastructures (45,2 Md$) et l’agriculture (32,4 M$). Dans l’assurance, le potentiel des drones est évalué à 6,8 Md$ par PwC, sachant qu’ils peuvent être utilisés sur le plan de la prévention (surveillance de zones à risques), de l’analyse des risques en amont de la souscription (évaluation de l’état d’un site ou d’un bâtiment) ou encore de la gestion de sinistres (vérification et évaluation des dommages).

 

Pour que l’usage des drones se répande dans le monde de l’entreprise, il faudra cependant que les utilisateurs puissent trouver des réponses adaptées en matière d’assurance, pour couvrir les dommages subis par les engins et les équipements transportés, mais aussi ceux causés à des tiers. « Les assurances ont un rôle clé à jouer dans l’écosystème de cette nouvelle technologie », note PwC.

 

Autres éléments qui seront déterminants dans l’essor ou non des drones à titre commercial : l’évolution du cadre réglementaire et l'introduction de nouvelles mesures de sécurité afin de prévenir les risques d’accidents sans pour autant freiner le développement de ce marché.

 

Plusieurs cas d’avions ayant évité de justesse une collision avec un drone ont été recensés ces derniers mois. C’est une des raisons qui amène plusieurs pays dont la France à prendre de nouvelles dispositions pour réduire les risques. Ainsi, ce mardi 17 mai 2016, est examinée au Sénat une proposition de loi « relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils ».Complément à la réglementation déjà en vigueur depuis 2012, le texte prévoit des mesures générales (dispositifs de signalement électronique et lumineux, sanctions en cas d’infraction) ou spécifiques aux drones de loisirs (formation des télépilotes, enregistrement des drones et obligation d’information des utilisateurs à la charge des fabricants).

Please reload

Course de drones : qui de l'IA ou de l'Homme a gagné ?

December 19, 2019

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES