Un drone pour surveiller l'air des raffineries

May 26, 2017

Afin de mesurer les gaz à effet de serre au-dessus des installations pétrolières, et plus tard des villes et forêts, le groupe Total et l'université de Reims coopèrent pour élaborer les futurs laboratoires volants.

 

 

 

Le but de cette association est d'élaborer sous les prochaines 4 années une nouvelle méthode qui permettra d'affiner les mesures de la qualité de l'air autour de ses raffineries. La mesure devrait s'orienter envers les deux gaz principaux, le dioxyde de carbone et le méthane.

 

Le cahier des charges parait simple : 

«Nous avons besoin d'un drone qui vole 2 à 3 mètres au-dessus de l'installation et effectue un tour complet une fois par semaine en une trentaine de minutes», indique Laurent Cazes, chef de projet recherche et développement de Total. Mais, comme le vol des engins volants est sévèrement réglementé, le laboratoire volant qui servira à mesurer les polluants doit être très léger pour être embarqué par un petit drone.

 

 

Cette publication a été adaptée par Cédric Giboulot pour les lecteurs de Centraledrones.com. Le blog de Centraledrones est une sélection des meilleures articles concernant l'aérien, les sous marins, et les drones terretres sur le web.

 

 

 

Please reload

Nouvelle réglementation européenne des drones pour 2020

March 8, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES