Des drones survolent les toits déodatiens

« Quand il fait froid, il faut un petit temps de chauffage pour que l’électronique démarre. » Didier Billard a mis quelques secondes pour faire décoller son drone, mais il a fini par s’élancer sans mal dans le ciel déodatien.

C’est vrai que les températures étaient un peu fraîches hier en début de matinée. Mais la météo agréable a tout de même permis à l’opération de se tenir sereinement après deux reports, faute de conditions favorables.

 

 

 

À une quarantaine de mètres du sol, en survol des habitations du quartier de la Roche des Fées, deux drones prennent méthodiquement en photo les bâtiments des alentours. Aux manettes, Didier Billard et son collègue Xavier, de l’entreprise messine DBI, sont chargés de collecter des données. Grâce à leurs outils high-tech, ils se sont affairés à mesurer la thermographie d’environ 150 habitations des rues de la Roche des Fées et de la Belle Corvée.

En survolant la zone, leur matériel prend des clichés des toitures et des façades principales, afin de mettre en évidence les déperditions thermiques qui s’opèrent dans le quartier.

En gros, plus c’est rouge, plus c’est mauvais...

Le résultat de leur travail sera ensuite épluché par le groupe Derrey d’Etival, qui se chargera d’analyser les données collectées.

La suite ? Elle se déroulera lors du salon de l’Habitat organisé du 23 au 25 mars.

Chaque riverain concerné pourra ainsi obtenir gratuitement un relevé thermique de son logement.

« Le but est de sensibiliser les particuliers. En observant par eux-mêmes la thermographie de leur habitat, ils prennent conscience du niveau de déperdition et des endroits par où s’échappe la chaleur. Cela leur permet d’envisager des travaux mais surtout de les prioriser », explique Jean-Philippe Foucat, co-organisateur du salon.

Le choix même du quartier n’est d’ailleurs pas un hasard. « On estime que ce sont des maisons qui ont une quarantaine d’années pour la plupart. Les matériaux d’époque n’étaient pas aussi performants qu’aujourd’hui et les attentes n’étaient pas les mêmes non plus.

Le chauffage ne coûtait pas cher et les démarches écologiques n’étaient pas aussi présentes que de nos jours. »

 

Première démarche de ce type en Déodatie, l’initiative permettra donc aux habitants concernés de retirer ces résultats sur le stand de Derrey, mais aussi de se retrouver en présence d’une foule d’artisans capables d’améliorer le potentiel thermique de leur habitat. « C’est une opportunité de rencontrer des artisans compétents qui travaillent dans un périmètre de 25 km autour de Saint-Dié. Nous proposons donc aux habitants de l’agglomération de faire travailler des entreprises de l’agglomération.

C’est un moyen de privilégier les circuits courts mais aussi de faire le lien entre les artisans et les besoins des consommateurs », développe Jean-Philippe Foucat.

 

Cette publication a été adaptée par Cédric Giboulot pour les lecteurs de Centraledrones.com. Le blog de Centraledrones est une sélection des meilleures articles concernant l'aérien, les sous marins, et les drones terretres sur le web.

 

 

 

Please reload

What’s New in UAV Propulsion?

November 16, 2019

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES