La faille de San Andreas a été cartographiée par un drone !

October 12, 2018

Des chercheurs américains ont utilisé un drone équipé d’une caméra RGB et d’un système Lidar pour cartographier avec précision la topographie de la faille de San Andreas

 

La faille de San Andreas est une faille géologique située à la jonction des plaques tectoniques Pacifique et Nord-américaine. Cette grande faille traversant notamment San Francisco et Los Angeles provoque régulièrement, dans un mouvement de décrochement, des séismes très importants en Californie. Par conséquent, la crainte d’un “Big One” est omniprésente. Certaines études ont par ailleurs affirmé que le grand tsunami de 2004 avait fragilisé cette faille qui inquiète depuis des décennies.

 

 

 

Afin de surveiller cette fracture d’environ de 1300 km de long pour de 140 km de large, les scientifiques font régulièrement des relevés sur le terrain. Cependant, il s’agit de procédures souvent très longues, coûteuses et dangereuses. Il est en effet question d’effectuer des relevés topographiques dans des zones plutôt lointaines, dans des lieux dont l’accès est souvent difficile comme en haute montagne, par exemple.

 

Selon un article de Business Wire publié le 20 juin 2018, les chercheurs du Département des sciences géologiques de l’Université d’État de San Diego (États-Unis) ont mis au point une technique très intéressante, car celle-ci facilite grandement les relevés. Il s’agit d’utiliser un drone capable – en l’associant au système LIDAR (télédétection par laser) et à la technique de photogrammétrie – d’obtenir une représentation 3D des sols comme le montre la vidéo visible en fin d’article.

 

Par le passé, les opérateurs drones utilisaient déjà la photogrammétrie mais la précision faisait défaut, surtout en ce qui concernait la verticalité. Par ailleurs, des expérimentations ont eu lieu avec le positionnement de systèmes LIDAR terrestres dans la faille, ou encore des essais de drones équipés d’un système LIDAR. Mais ces essais se sont également montrés incomplets. En réalité, les chercheurs ont compris que la meilleure solution était d’associer la photogrammétrie et la technologie Lidar dans un seul et même drone !

 

Ainsi, l’appareil utilisé par les scientifiques est un drone hexacoptère reprenant la base du Matrice M600 Pro de DJI, embarquant un LIDAR conçu par Velodyne et le système Geo-MMS de Geodetics, une entreprise spécialisée dans les relevés topographiques par caméra.

 

Cette publication a été adaptée par Cédric Giboulot pour les lecteurs de Centraledrones.com. Le blog de Centraledrones est une sélection des meilleures articles concernant l'aérien, les sous marins, et les drones terretres sur le web.

 

 

 

 

 

Please reload

Nouvelle réglementation européenne des drones pour 2020

March 8, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive

CENTRALE DRONES

Get the best by the best

Fuel your drone's passion...

CENTRALE DRONES