Hyperion 7 : le drone qui ne tombe pas du ciel

C’est une des principales difficultés qui empêche le déploiement grand public des drones : qui sait si, en cas de panne, ils ne vont pas tomber sur la tête des personnes qui se trouvent en dessous ! Une entreprise française a trouvé une solution innovante.


La société française Hyperion 7 a mis au point une technologie particulièrement astucieuse qui empêche un objet volant de tomber. Ce système hyper sécurisé permet en effet à un drone de survoler les personnes et les biens sans risque de chute ni dégâts, ou pire encore, d’accidents. L’idée est simple mais bien pensée : le drone, équipé d’une voile ascensionnelle, est relié à un mât télescopique par un câble technique.




Un fil à la patte

En cas de problème technique comme un moteur en panne ou une batterie épuisée, un treuil enroule le câble qui court tout le long du mât tandis que la chute du drone est ralentie grâce à la voile ascensionnelle. L’opérateur peut ainsi récupérer l’objet volant avant que ce dernier ne tombe au sol. Dans le détail, Hyperion 7 décrit trois étapes sécurisées : tout d’abord, le treuil se bloque dès que l’aéronef sort de sa zone de vol.

Ensuite, le treuil rapatrie le drone à faible vitesse afin de le ramener en sécurité en haut du mat. Enfin, troisième étape, la voile ascensionnelle se déclenche puis le treuil rapatrie le drone d’urgence à une vitesse maximale de 15 mètres par seconde. Le système, breveté, répond à l’ensemble des directives de la DGAC (direction générale de l’aviation civile) et il peut s’adapter à plusieurs types de drones en fonction des besoins.



Ces drones et le système de sécurité d’Hyperion 7, qui offre un rayon d’action de 200 mètres, sont particulièrement adaptés à la captation d’événements sportifs. L’avantage pour les diffuseurs est aussi d’ordre financier : quand l’utilisation d’une spidercam revient à 35.000 euros par match, l’appareil du constructeur est facturé 10.000 euros seulement.

En ajoutant à cette technologie les drones inaudibles, comme celui développé par Airbus, le tout est susceptible de trouver un certain nombre de clients pour filmer les grandes manifestations sportives et culturelles, mais aussi auprès des gouvernements pour la surveillance de sites sensibles ou encore le trafic routier.


Cette publication a été modifiée et réécrite par Cédric Giboulot pour les lecteurs de Centraledrones.com.

Le blog de Centraledrones est une sélection des meilleures articles concernant l'aérien, les sous marins, et les drones terrestres sur le web.


Recent Posts